ANIMAUX

Je me souviendrai toujours de cette première rencontre avec les hyppopothames du lac Léré au coucher du soleil d'un mois de décembre 1965; je me souviendrai aussi de cette rencontre d'un troupeau d'éléphants sur une route isolée entre Fort Lamy et Lai; je me souviendrai de ces hordes de singes rencontrés sur la national entre Moundou et la frontièere de l'Afrique Centrale; je me souviendrai aussi de la panique causée par un éléphant qui avait  pénétré dans le village de Bachoro et de la strategie de chasse des habitants pour  l'abattre;  je me souviendrai de ce pauvre homme attaqué par un hyppopothame, presque sous mes yeux, en traversant le Logone  avec son tropeaux de bovins; je me souviendrai aussi des départs de ces homme qui partaient à la chasse du rhinocéros.  Et je pourrais continuer dans me souvenirs pendant mon séjour au Tcahd.

Les animaux sauvages ont diminué beaucoup au Tchad à cause du bracconage pendant les années de la colonisation et aussi à cause des conditions climatiques qui ont chassé ces animaux vers le sud dans des zone plus propice à leur survie.  Le gouvernement a dû créé un parc national autour du lac Tchad per sauver des espèces.  Les Marbas partent encore à la chasse de ce gros gibier, mais les prises se font rares.  Les plus souvent ils doivent se contenter de la chasse au petit gibier dont la présence est plus abondante.

Alors ils restent aux Marbas des animaux domestiques : chèvres, cabris et son compagnon inséparable le cheval  qui l'accompagne dans tous ses déplacements.



animal4  animal5  animal6


animal7 


animal9  animal  animal11


animal12  animal9  animal14


animal15