ECOLE DE FORMATION

Première étape ce fut le recrutement des adultes, des couples y compris les enfants en bas âge.  Deuxième étape ce fut la costruction des cases pour chacun des couples, avec les freniers et les cases cuisines.  Troisème étape construcition de la salle de classe.  En même temps il m'a fallut preparer le materiel d'enseignement: un petit lexique  et une grammaire très élémentaire, des textes bibliques traduits en langue marbas, des textes liturgiques du dimanche, et un petit cahier de chants religieux.J'ai avant tout formé trois personnes resources pour qu'ils deviennent des formateurs à leur tour .
Et avec tout cela en main nous avons commencé la formation qui comprenait plusieures heures par jour.  À l'enseignement s'intercalaient des travaux de construction, des travaux aux champs et des expériences agricoles.  Les femmes s'occupaient de leurs hommes et des enfants; elle préparaient les repas quotidiens et elles recevaient des cours de formation en hygiène pour lesquels la dernière année deux religieuses se déplaçaient deux fois semaine.
À mon départ , à la fin de la cinquième année,  tous ces adultes étaient prêts à rentrer chez eux pour être des multiplicateurs dans leurs villages.  Ils sont partis avec un lexique en main françai-marba, marba-français.  J'étais fier du travail accompli avant de rentre au pays.


  fomaz


formaz


formaz


formaz


formaz


formaz


formaz


formaz


formaz