HISTOIRE


brousse1brousse02brousselogone
 
Le Tcahd  est un pays avec 7.7 milions d'habitants, dont la plupart vivent dans la capitale Ndjmena.  Sa superficie est de 1,284.000 km . Sa population grossit au rytme  de 2.7% et la durée de vie de la population est  est de 49 ans.  Les langues officielles du pays sont le Français et l'Arabe, mais il y a le Sara qui est une langue importante dans le sud, sans compter une autre centaine de langues parlées par differentes tribus.
Le pays est composé de plus de 200 groupes etniques, dont les Toubou au nord, les Arabs dans la zone sahelienne et les ara dans le sud.  Plus que la moitié de la population est Arabe; le reste appartient aux croyances animistes et aux religions chrétiennes.


Je ne connaissais du Tchad  que le nom.  Tout le désavantageait par rapport à certains autres pays du continent.  Non seulement était-il coincé au sud du Sahara, entre le Niger, le Cameroun, le Soudan et la République Centre Africaine, mais il était également pénalisé par la pauvreté de son territoire.  Soixante pour cent  du pays fait partie intégrante du désert saharien, dont les seules richesses sont les mines de sel du Tibesti et les eaux  poissonneuses du lac Tchad.  Et l’autre quarante pour cent, le sud, se prête à peine à une culture saisonnière.

Le Tchad était désavantagé autant du point de vue politique qu’ethnique.  D’un côté, les arabes plus fortunés et  musulmans, de l’autre, des tribus de race noire, pauvres et animistes (cette division socio  politique devait être la cause  des guerres civiles, pendant eux décennies, dès les années ’70) .  Du reste, il faut  le rappeler, la création de ce pays, ainsi que celle des pays limitrophes, avait été  une création tout à fait factice.  Lors de la Conférence de Berlin, en 1865,  les puissances européennes se partagèrent cette zone de la manière suivante : l’Allemagne occupa le Cameroun; l’Angleterre le Soudan et le Nigeria;  le roi Léopold II, le Congo  Belge; enfin, la France se vit attribuer la République Centre Africaine et le Tchad.

Il faut retenir de l'histoire du Tchad celles plus recentes:
28 novembre 1958: Proclamation de la République. 11 Août 1960: Indépendence.
Août 1962: Adiption de la nouvelle constitution établie par un parti unique.
Septembre 1963: révolte contre le parti unique; l'armée intervient.
Mai 1966: Création du Frolinat (Front National de Libération) à Nyala au Soudan.
13 avril 1973: Coup d'État; le président Tombalbaye est tué.
12 février 1979: Début de la première guerre civile.
21 mars 1980 début de la deuxième guerre civile à Nfjamena.
Mars 1996: Réferendum sur al Constitution.
Juin 1996: première élection présidentielle multipartis.
Janvier 1997: premières élections multipartis dans le pays.